Où loger?


Il faudra que tu trouves toi-même ton logement en Allemagne. Tu n’auras pas de problèmes majeurs pour en trouver un, mais la recherche d’un appartement ou d’une chambre pourrait quand même représenter un défi.

Le marché locatif en Allemagne est loin d’être uniforme. Les loyers moyens varient considérablement d’une ville à l’autre. En général, le logement est plus coûteux dans l’ouest et dans le sud de l’Allemagne plutôt qu’à l’est et au nord (sauf à Hambourg, dont le marché locatif est l’un des plus coûteux du pays). Tu pourrais avoir du mal à trouver un logement dans les petites villes universitaires, où les étudiants qui recherchent un logement à coût modique représentent une proportion importante des résidents de la ville.

 COLOURBOX574239.jpg

En règle générale, tu devrais au moins commencer tes recherches avant de partir pour l’Allemagne. Avoir une idée générale du prix moyen des loyers t’aidera à établir ton budget! Savoir à l’avance à quoi t’attendre sur le plan de la recherche d’un appartement te permettra de te mettre à la tâche de manière plus efficace quand tu arriveras en Allemagne.

COLOURBOX553787.jpg

En Allemagne, il est courant que les étudiants et les jeunes partagent un appartement au sein de ce qui s’appelle « Wohngemeinschaft ». Tu trouveras l’abréviation WG dans les petites annonces classées des journaux (qui sont normalement publiées le mercredi et(ou) le samedi) et sur les sites Web. Dans la plupart des cas, tu trouveras une annonce pour une chambre libre dans une WG déjà établie, mais tu pourrais aussi trouver un groupe en cours de formation. Vivre dans un logement partagé, c’est une bonne manière d’apprendre à connaître d’autres jeunes et cela signifie une immersion totale dans un nouveau milieu. Partager un logement avec d’autres te permettra aussi de vivre dans un appartement plus grand et plus agréable que ce que tu pourrais normalement t’offrir si tu vis en solo!

Il va sans dire que vivre ensemble nécessite une bonne entente. La plupart des WG allemandes posent des conditions quand il s’agit de choisir un nouveau membre. Rechercher une chambre dans une WG pourrait donc prendre un certain temps. Sois prêt à trouver un logement temporaire pour commencer.

Aujourd’hui, on utilise surtout l’Internet pour trouver un appartement en Allemagne. De nombreux sites Web sont disponibles, bien que la plupart des annonces soient rédigées en allemand seulement. Voici quelques sites Web utiles :

easywg.de (également en français)
couchsurfing.org (logement temporaire, site en anglais & allemand)
mitwohnzentrale.de (en allemand & anglais)
studenten-wg.de (en allemand)
immobilienscout24.de (en allemand)
sites Web de la ville et de l’université la plus proche

COLOURBOX1198484.jpg

 

COLOURBOX1177019.jpg

Lors de tes recherches, tu pourrais constater qu’un grand nombre des annonces sont placées par des agents immobiliers, soit pour les propriétaires soit pour les locataires éventuels. La commission des agents immobiliers et les conditions varient d’une région allemande à l’autre. Il pourrait certainement être utile de faire affaire avec quelqu’un qui comprend le marché local et qui pourra te montrer une variété d’appartements. Mais cependant, fais attention quand tu signeras une entente formelle et renseigne-toi bien d’abord concernant toutes les conditions. Il est courant que les locataires, en Allemagne, paient à leur agent immobilier une commission correspondant à environ trois mois de loyer.

Comme au Canada, le bail est généralement un document écrit et les propriétaires exigent souvent un dépôt correspondant à un à trois mois de loyer.

Lors de ta recherche d’un appartement, fais preuve de sens commun et de prudence, et rien ne devrait t’empêcher de trouver un logement confortable!



Quelques astuces pour trouver un logement en Allemagne

Appartement, colocation… il n’est jamais facile de trouver un logement, a fortiori dans un pays étranger. Le CIDAL (Centre d'information et de documentation de l'ambassade d'Allemagne à Paris) vous donne quelques conseils pour mettre toutes les chances de votre côté.


Ponctualité © colourbox.comPonctualité 

 Les Allemands étant généralement ponctuels, il est important de se présenter à l’heure lorsqu’on est attendu pour une visite. Le cas échéant, appelez pour prévenir que vous serez légèrement en retard.

Fiabilité

La fiabilité joue un rôle majeur en Allemagne. Si vous ne pouvez pas honorer une visite, il faut penser à prévenir que vous ne viendrez pas. Agissez comme vous souhaiteriez qu’on le fasse à votre égard.

Montrez-vous enthousiaste !

Si vous visitez un logement attrayant, pensez à manifester votre enthousiasme au propriétaire ou à vos colocataires potentiels. Cependant, n’exagérez pas et évitez de les inonder d’appels ou de SMS.

Présentation

Vous allez procéder différemment selon que vous visiterez un appartement ou une colocation. Dans le premier cas, optez pour une tenue sérieuse et soignée afin d’améliorer vos chances d’obtenir le logement de vos rêves. En revanche, si vous visitez une colocation, mieux vaut rester naturel et authentique, car vos futurs colocataires essaieront plutôt de déterminer si vous avez des atomes crochus.

Une poignée de mains © colourbox.comPolitesse

La politesse et la courtoisie peuvent paraître accessoires, mais elles n’en sont pas moins essentielles. Utilisez toujours le vouvoiement (« Sie ») quand vous vous adressez à un propriétaire ou à un agent immobilier. À l’inverse, préférez le tutoiement (« Du ») quand vous visitez un appartement partagé, car vous aurez probablement le même âge que vos colocataires, et l’atmosphère doit être détendue si vous envisagez de vivre ensemble.

Honnêteté  

D’une manière générale, soyez honnête. Cependant, il faut tenir compte de certaines différences entre les logements individuels et les colocations. Si vous visitez un appartement, il ne s’agit pas de mentir, mais il vaut mieux passer sous silence certains détails ayant trait à votre mode de vie (heure à laquelle vous rentrez le soir, tabagisme…). Dans un appartement partagé, en revanche, efforcez-vous d’être sincère avec vos futurs colocataires. Précisez si vous êtes fumeur ou non-fumeur, et dites-leur honnêtement combien de temps vous envisagez de rester dans le logement.

COLOURBOX2384470.jpgVenez accompagné !

Si vous en avez la possibilité, faites-vous accompagner pour les visites. Quatre yeux voient mieux que deux, en particulier si vous n’avez pas beaucoup d’expérience en matière de recherche d’appartement. Si vous êtes seul, prenez des photos. Vous serez surpris par le nombre de détails qui vous auront échappé à première vue ! Dans le cas d’une colocation, évitez de vous présenter accompagné, à moins que vous ne soyez inquiet parce que vous ne maîtrisez pas suffisamment la langue.

COLOURBOX3371809.jpgGaranties financières

En Allemagne, les propriétaires demandent des justificatifs de revenus et font remplir aux locataires potentiels des formulaires sur leur situation financière, à moins que le loyer ne soit acquitté par une tierce personne. Il est donc conseillé de se munir de ces documents quand on prévoit une visite. En revanche, cela n’est pas nécessaire pour une colocation, où les résidents se contenteront plutôt de vous interroger sur votre activité professionnelle.

 

testimonial1_f.jpg

Mon expérience en Allemagne n'a pas de prix. En plus d'apprendre l'allemand et d'appartenir à une autre culture, j'apprends beaucoup sur moi-même. Je sais que je peux me passer de mon confort habituel et que je suis quelqu'un de dynamique et de flexible. C'est exactement ce que recherchent les employeurs d'aujourd'hui, ce qui me donne un atout compétitif dans le monde du travail.
Kate (Columbie-Britannique) travaille pour une organisation à but non lucratif en Allemagne